Mercredi 14 mars Des dômes aux cratères : voyage dans le temps

Vous êtes ici

 

La veillée contes d’hier soir a été très appréciée des enfants et le conteur a su captiver les enfants. Après une bonne nuit, réveil un quart d’heure plus tôt ( 7h30) car nous avons un temps de transport pour rejoindre le Puy de Dôme.

Le soleil est présent dès notre départ et le ciel est dégagé : c’est une chance pour monter sur les sommets et découvrir le paysage à perte de vue.

Au pied du Puy de Dôme, le car se stationne. Nos deux guides nous rejoignent : Patrick et Jean- Michel. Ils nous emmènent prendre le train à crémaillère, seul accès autorisé avec la marche à pied. Nous côtoyons de nombreux parapentistes car les conditions sont idéales. Le train monte tranquillement en tournant le long de l’ancienne route. Au fur et à mesure que nous nous élevons , le paysage dévoile les sommets enneigés du Sancy mais aussi du Cantal.

Arrivés au sommet, les CM1 vont avec Patrick et les CM2 suivent Jean-Michel. Chacun apporte ses explications sur le volcanisme et sur l’occupation des lieux à l’époque gallo-romaine. Nos guides apportent des clés pour la lecture de ce  paysage marqué par les éruptions volcaniques diverses. Nous découvrons également Clermont Ferrand et la plaine de la Limagne. Les enfants apprécient toutes ces découvertes. Les adultes en apprennent autant que les petits montagnards. Une prochaine éruption est tout à fait possible dans …. les 10 000 ans qui viennent.

12h30 : nous reprenons le train à crémaillère.

Un élève  m’explique qu’il croyait que le train à crémaillère fonctionnait avec du lait… hé oui, associations d’idées crémaillère-crème- lait…

De retour auprès du car, nous pique-niquons : chacun apprécie . Pan bagnat chips, morceau de fromage, pain, banane.

Ensuite nous reprenons le car pour nous déplacer au pied du Puy Vichatel. Nous formons de nouveau les groupes et progressons toujours sous un soleil très agréable, au milieu des champs et des bois. Petit à petit nous arrivons au sommet du cratère du puy. Nous entamons ensuite la descente au fond du cratère où nous resterons un petit moment . Chacun veut ramasser une pierre, mais elles ne sont pas vraiment belles.

Retour au car pour terminer cette sortie, avec un goûter préparé par le chalet.

Les efforts devraient promettre une rencontre assez précoce avec  les bras de morphée.

Demain, un changement d’organisation est prévu : la visite de Murol aura lieu jeudi matin et s’inversera avec la découverte du Lac de Guéry. Nos guides nous rejoindront demain après-midi,  pour la montée au Sancy ( en fonction des conditions météo. )