[ECOLE] Remise en route du potager de l’école

Vous êtes ici

Cela faisait quelques années, que le potager de l’école était à l’abandon. Depuis quelques semaines, les classes de maternelle et la classe de CM1 le font revivre.

Du côté des maternelles, dans trois bacs partagés en carrés, les enfants ont semé radis et carottes. Ils ont planté : de la ciboulette, un pied de tomate et des courges. Les enfants ont déjà goûté les radis.

Pour le potager géré par les CM1, il a fallu bêcher, enlever cailloux et mauvaises herbes avant de planter… Muriel, leur enseignante, pouvait compter sur la motivation d’un grand nombre d’entre eux. Les plants du jardin ont été donnés par une maman qui travaille chez un horticulteur. Nous la remercions.



Dans ce jardin, il y a des pieds de tomate cerise, des concombres, des courgettes, de la physalie, de la bourrache, de la sauge, de la menthe et des œillets d’Inde.
Malgré le temps sec et très chaud, le potager se porte très bien.



Nous arrosons seulement deux fois par semaine mais copieusement. Pour éviter de gâcher l’eau et pour que les plantes profitent pleinement de cette dernière, nous avons des astuces :

1/ L’eau arrive directement aux racines grâce aux hauts de bouteilles en plastique (recyclage) plantés dans la terre aux pieds des plants.

    
2/ Nous couvrons le pied des plants avec des copeaux récupérés chez le papa de la maîtresse qui est menuisier. Peu à peu, nous recouvrons aussi le reste du potager. Ce paillage permet à l’eau qui est dans la terre de ne pas s’évaporer et de profiter pleinement aux plantes. Cela est très utile pour les plants qui n’ont pas de système de réservoirs d’eau comme les œillets d’Inde.



« Ce potager nous permet d’apprendre comment poussent les légumes. » Nassim

« J’ai appris à utiliser le sécateur pour rajeunir le romarin . » Enzo

« Il faut arracher les mauvaises herbes, il faut arroser. » Pia

« Muriel nous a appris à reconnaître les fleurs mâles et les fleurs femelles des concombres et des courges et comment on pouvait faire pour polliniser les fleurs comme les abeilles. » Maëlle

« À la fin de la semaine, on va goûter nos concombres. Ils sont gros, ils ont bien profité. Il y en a quatre.» Théo

 

Les élèves de CM1 et leur maîtresse.